Chaleurterre.com | ACCUEIL | INSTALLATIONS | WIKI! | DOSSIERS | ACTUALITES | LIENS | FORUM
Index du forum   FAQ   Rechercher  
M’enregistrer  Connexion
Index du forum Solaire Solaire thermique - Chauffage - Eau chaude sanitaire

les légionnelles s'attrapent comment?

les légionnelles s'attrapent comment?

Messagepar MLB » Ven Nov 12, 2010 4:13 pm

Reconnaissance éterernelle ou presque à qui saurait expliquer l'origne des légionnelles dans un cumulus, et à quelles conditions on peut prévenir leur apparition, sans système particulier , comme la surchauffe temporaire. Si le ballon est exploité par le haut en entrée/sortie, le risque existe-t-il malgré tout?
MLB
Très assidu
Très assidu
 
Messages: 195
Inscription: Mar FĂ©v 17, 2009 9:37 am

Messagepar babar » Sam Nov 13, 2010 8:08 pm

Salut

Déjà un ballon à 50 °C, pas de développement puisque destruction en 1/4 heures en gros (contre qqs minutes ou secondes à 60°C).

Par contre ton ballon doit posséder un tube plongeur qui va mettre l'eau froide à sa place, au fond du ballon. Sans ca c'est un chauffe eau quasi instantané ton truc...
On va pas commencer Ă  Ă©conomiser l'Ă©nergie sinon les Ă©colo vont se frotter les mains. (H.Simpson)
Avatar de l’utilisateur
babar
Resp. Section
Resp. Section
 
Messages: 3235
Inscription: Jeu FĂ©v 15, 2007 2:25 pm
Localisation: Brest

c'est bien ce que je pensais!

Messagepar MLB » Dim Nov 14, 2010 9:21 am

je vais donc mettre un bout de tuyau à collet battu dans le manchon d'arrivée d'eau froide. Pour les légionnelles je vais aussi prendre une moyenne : 55°, si j'y arrive, car je ne trouve pas très facile le règlage du thermostat. En fait, mon eau étant celle du puits, traitée pour son PH aggressif , elle a malgré tout ravagé un cumlus "normal" et neuf en deux ans. Je suis donc en train de transformer un ballon inox de chez inox, issu d'une chaudière à gaz, avec serpentin inox inside pour les gaz chauds à l'origine, en ballon électrique. Je trouve la construction de cette chaudière un travail de super pro de l'époque, environ 20 ans, à la louche. Il a été remplacé pour cause d'entartrage au calcaire de la Marne. Je l'ai détartré en tapotant modérément sur le serpentin avec un morceau de bois ... il est environ 5 kgs moins lourd sans son calcaire d'une belle couleur ambrée! Je constate que ce ballon, initialement prévu pour le solaire ne montre aucune altération depuis ces deux ans là, lui!. Il dispose d'une trappe, et donc la résistance placée en bas, tout à côté est accessible par l'intérieur pour placer les boulons (inox, of course). Aucun vendeur ne veut garantir un chaufffe-eau sur la durée. Une boite me propose un 150l inox à 1300€, qui "devrait" le faire, mais ayant été échaudé, s'pas..
J'en suis à l'adaptation du thermostat et de sa sonde, un peu trop longue. Pour l'instant je contrôle les périodes de chauffe manuellement, le ballon n'étant pas encore non plus calorifugé. Je songe à lui faire une isolation en petites lattes de bois verticales collées sur un contreplaqué fin (3mm) et arrondi à l'aide d'une ou deux sangles à cliquet. Quelle épaisseur pour être valable, à votre avis, svp?
MLB
Très assidu
Très assidu
 
Messages: 195
Inscription: Mar FĂ©v 17, 2009 9:37 am

Messagepar babar » Dim Nov 14, 2010 5:09 pm

Pour l'isolation, plus c'est Ă©pais mieux c'est bien sur mais en restant sur des valeurs raisonnable on peut dire 5 cm de laine mini et 10 cm pour commencer avoir quelque chose de pas mal.
On va pas commencer Ă  Ă©conomiser l'Ă©nergie sinon les Ă©colo vont se frotter les mains. (H.Simpson)
Avatar de l’utilisateur
babar
Resp. Section
Resp. Section
 
Messages: 3235
Inscription: Jeu FĂ©v 15, 2007 2:25 pm
Localisation: Brest

avancement des travaux

Messagepar MLB » Jeu Nov 18, 2010 10:31 am

Eh bien, le ballon captif d'EECs est en place, j'ai utilisé un thermostat monobloc avec gros bouton détaillant les T° de 0 à 100°. Il est installé en haut du ballon dans le T de départ eau chaude. Après test, le ballon étant très court (65cms) en comparaison d'un 150l ou plus, j'ai laissé l'eau froide arriver par en haut : la résistance étant placée en bas suffit à faire une convection naturelle, comme dans une lessiveuse.
Pour l'isolation, la LV a un pb : elle peut être mouillées si fuite au sommet. Pour l'instant j'ai mis deux couches de film, mais je m'oriente vers un coffrage contre-plaqué et remplissage granulé (de liège, si ça existe encore. C'est l'isolant de ma vieille PAC et c'est efficace, en plus de laisser passer l'eau qui s'infiltrerait)
Pour les légionnelles, il est dit (littératureoffcielle) qu'il ne faut pas :
- de l'eau à plus de 20° en entrée
- qu'à 40° elles ne se développent pas
- qu'à 60° elles sont tuées en quelques minutes, et en quelques heures à 55°
Résultat des courses : 60° en haut du ballon assurent environ 45° en bas, comme l'eau est à un maximum de 11° en entrée, je pense être dans les clous.
J'ai découvert que pour être vraiment dans les clous il faudrait faire circuler l'eau chaude dans tout le réseau en permanence.. un travail de Romain car il faudrait un retour pour chaque point de puisage et un circulateur ne polluant pas cette eau sanitaire, bien sûr! Faudrait donc pour être réaliste réaliser une install eau chaude en thermosifon, pour rester simple...
Progrès à faire : ma PAC Sanyo CO2 délivre de l'eau à 60° en sortie, je crois donc que je vais brancher sa sortie sur le serpentin interne au chauffe-eau (en inox aussi) et la sortie sera redirigée vers le Ballon Tampon. En hiver, pas de pb, mais en été je pourrais concevoir de réguler la sortie PAC à l'aide d'une vanne trois voies (direction chauffe-eau en permanence). A revoir quand il fera plus chaud!
Amélioration en vue des jours EJP :
- branchement du serpentin sur les entrée/sortie eau chaude de la chaudière fuel en relève.
- après purge du circuit, à ne pas oublier, cela fonctionne sans circulateur, et la chaudière délivre 60°, pas de choix de T° inférieure. Idéal donc pour les jours EJP, puisque ces jours là la chaudière est seule au charbon!
MLB
Très assidu
Très assidu
 
Messages: 195
Inscription: Mar FĂ©v 17, 2009 9:37 am


Retourner vers Solaire thermique - Chauffage - Eau chaude sanitaire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité