Chaleurterre.com | ACCUEIL | INSTALLATIONS | WIKI! | DOSSIERS | ACTUALITES | LIENS | FORUM
Index du forum   FAQ   Rechercher  
M’enregistrer  Connexion
Index du forum Général Gestion des énergies - Réchauffement climatique - Discussions et analyses

L'atmosphère, le plus grand stockage d'énergie du monde

L'atmosphère, le plus grand stockage d'énergie du monde

Messagepar tluanrad » Dim Oct 15, 2017 11:43 pm

L’atmosphère est la plus grande poubelle du monde à ciel fermé !

En effet, toutes les énergies de toutes origines fossiles, nucléaire, hydrauliques, renouvelables, solaires, etc., une fois utilisées et transformées se terminent intégralement dans l’atmosphère sous la forme de chaleur. En raison des gaz à effet de serre, cette chaleur qui ne peut plus s’échapper vers la voute céleste, contribue à l’élévation de la température et aux dérèglements climatiques.
Le second film d’Al Gore « la suite qui dérange » montre très bien que l’atmosphère reçoit tous les déchets volatiles gazeux, thermiques, poussiéreux et vapeurs d’eau que produisent les activités humaines. Une poubelle fermée dans laquelle les hommes vivent, respirent et… macèrent !
A l’heure actuelle, des entreprises cherchent à stocker les énergies électriques, renouvelables produites par les éoliennes et photovoltaïques. L’investissement reviendra à doubler le prix du kWh pour le consommateur !
Le stockage de l’énergie électrique serait inutile si la chaleur ambiante était exploitée !
Pourquoi stocker l’électricité ? Alors que…
L’atmosphère, la grande poubelle, est déjà un réservoir immense et inépuisable d’énergies. Elle stocke de tout et en particulier de la chaleur dégradée, jetée, négligée par les centrales thermiques, nucléaires, les moteurs thermiques, les chauffages domestiques et industriels.
Selon, Lavoisier et autres chercheurs, les lois naturelles de la thermodynamique et la loi sur les limites de Carnot, toutes les énergies qui sont transformées, finalement, se retrouvent entièrement sous la forme de chaleur dans l’air. Et pourtant, seulement 20 à 25% de ces énergies primaires sont transformées en énergie mécanique. Le reste, 75 à 80% est perdu en chaleur qualifiée de « non noble, dégradée, libre ou autrement nommée mais qui justifient leurs rejets, c’est un gaspillage éhonté!
La production de vapeur d’eau et CO2 (gaz à effets de serre) devraient être les seuls sous-produits de la combustion des énergies fossiles, dites carbonées. Hors, pour leur combustion, ces énergies ont besoins des 20% d’oxygène contenu dans un volume de l’air. Les 80% restants de ce volume d’air sont soumis inutilement aux chocs thermiques et chimiques, voilà ce qui produit les NO(x) et les microparticules.
S’il se trouvait suffisamment d’hommes convaincus !
La chaleur ambiante de l’atmosphère pourrait devenir la future et principale énergie de l’humanité et l’atmosphère la source principale !
Les industriels spécialistes de la technologie ORC-VLT (Organic of Rankine Cycle, Very Low Temperature) savent récupérer et transformer la chaleur ambiante en électricité, de manière écologique et économique.
Cette électricité, consommée sur place, pourrait être moins chère que l’électricité hydraulique!
Sa production constante, non intermittente, utilisée sur place en tout lieu sur la planète jusqu’à moins 20°C, ne nécessiterait aucune longue ligne de distribution et encore moins de stockage!
L’atmosphère constitue un stockage de chaleur utile et peu utilisée, énergie à valoriser !
Les pompes à chaleur l’exploitent déjà sous cette forme pour améliorer leur coefficient de performance. Et cela fonctionnent depuis des dizaines d’années !
La chaleur de l’atmosphère est une énergie qui ne peut être convoitée ni sujette aux conflits, car chacun la respire déjà librement !
Transformer cette chaleur en l’électricité n’augmenterait pas la quantité de chaleur dans l’atmosphère, cela serait exactement du donnant donnant et sans aucune pollution supplémentaire.
Réutiliser cette chaleur, c’est moins transformer d’énergies fossiles en l’électricité. Les gaz à effet de serre diminueraient. Il y aurait moins de CO(x) et NO(x) et moins de vapeur d’eau (ce dont personne ne parle).
Une unité de 15 kWh de production, 24h sur 24h, produirait 40 à 50 fois plus que 20m² de panneaux photovoltaïques sur le même lapse de temps. Cette unité de transformation se rentabiliserait financièrement seule et 3 fois plus rapidement que toutes les autres installations de productions d’énergies renouvelables et de même puissance.
Réutiliser cette chaleur localement permettrait de fixer les populations des pays pauvres et en voies de développements autour des systèmes de transformations en électricité, de puiser l’eau par forage, de cuisiner et conserver les aliments, de développer l’artisanat, de créer des emplois, etc…
Le système serait compatible avec son utilisation en agglomération et pour des besoins diffus et industriels. Pour les ONG, les secours et hôpitaux de campagne lors des catastrophes, les armées dont les carburants liquides à transporter ne seraient plus stratégiques et moins dangereux.
Attelé derrière un véhicule électrique, le système produirait l’électricité « au fil de l’eau » et son autonomie deviendrait illimitée, tout en diminuant le poids des batteries.
Réutiliser cette chaleur entrerait dans le domaine du partage civique. En effet quelques systèmes mis en commun, regroupés en réseau de basse tension pourraient subvenir à tous les besoins, transport compris de plusieurs familles.
Le marché industriel de cette technologie est incommensurable, planétaire supérieur à celui de l’automobile et de l’habitat, proche de 3 à 4 milliards de systèmes à renouveler selon la durée de vie, tous les 3 à 4 années, comme les automobiles. De quoi fournir du travail à des milliers de gens.
Le générateur d’électricité thermodynamique serait fabriqué en très grande série sur des chaînes automatisées, destiné à chacun des hommes.

Quand et qui rassemblera les bonnes volontés pour que cessent ces gaspillages, ces pollutions?
Quand et qui prendra la décision de rendre ses lettres de noblesse à la chaleur ambiante?
Chacun possédera-t-il un jour son unité de production comme son réfrigérateur ou sa voiture?
La vraie liberté ne serait-elle pas dans sa propre indépendance énergétique ?
Ce n’est plus une idée révolutionnaire ni utopique.
Ceux sont les technologies en rupture qui la rendent, possible.

Le débat est lancé !

Mail : darnaultchri@bbox.fr tél : 33 (0)6 63 20 31 25
Christian Darnault : Porteur du projet « Génélectropac » déposé à l’INPI, le 4 Octobre2017.
Diffusé sur le Web par « le monde de l’énergie le 9/10/2017 ».
http://www.lemondedelenergie.com/atmosp ... 017/10/09/
tluanrad
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 1
Inscription: Mer Oct 11, 2017 11:39 am

Re: L'atmosphère, le plus grand stockage d'énergie du monde

Messagepar MHz » Lun Oct 16, 2017 12:53 am

bonsoir,merci pour ces infos,
Il faudrait nous donner quelques schemas et pistes technos pour les composants de récuperation utilisables ( evaporateur, condenseur, fluide propane, turbine, moteur à air comprimé, alternateurs, etc...)pour qu'un bon bricoleur puisse réaliser un système ORC avec un rendement non negatif !
Les industriels spécialistes de la technologie ORC-VLT (Organic of Rankine Cycle, Very Low Temperature) savent récupérer et transformer la chaleur ambiante en électricité, de manière écologique et économique.
Cette électricité, consommée sur place, pourrait être moins chère que l’électricité hydraulique!

des précisions sur des systemes prototypes ou commercialisés?

Si le rendement d'un systeme ORC est de l'ordre 8%, et si la source chaude est gratuite ( solaire ou récuperable) ca peut etre intéressant.....
Il semble qu'un systeme ORC fonctionne à des pressions basses ( ~ 1 bar) et donc que de tels systems soient très sûrs, beaucoup plus qu'un systeme frigorifique tel qu'une PAC air/eau. Ca peut donc intéresser ceux qui ont envie de realiser un projet consequent de bricolage.
Une motivation pourrait etre un projet collaboratif.....de réalisation d'un système ORC à coupler à ... son ECS.
Je ne doute pas qu'un tel systeme ORC arrive faire tourner un mini-moteur ( avec quelle puissance?), mais comment retransformer cette puissance de manière efficace en production electrique ( pistes=modelisme, velo à recuperation d'energie)
Qui publiera ici un schema de principe argumenté?
PC+ BallonSolaireTSP+Technibel PHTJ14+Chaudière Sunatherm60
afficheur deporté+ monitoring avec Itow
http://www.chaleurterre.com/forum/viewtopic.php?p=68133
http://itow.fr/itow/index.php?r=synoptique&j&u=1362427631
MHz
Scotché au forum
Scotché au forum
 
Messages: 1419
Inscription: Mar Oct 30, 2007 2:04 am
Localisation: Toulouse

Re: L'atmosphère, le plus grand stockage d'énergie du monde

Messagepar MHz » Mar Oct 17, 2017 4:40 pm

Bon ce sujet ne suscite pas d'enthousiasme...pas d'infos ou rendement vraiment minuscule?

Finalement j'ai trouvé de l'info sur des petits prototypes en furetant sur les videos youtube avec "ORC" dans les mots-clés
pour votre info :
  • small scale Rankine cycle https://www.youtube.com/watch?v=17wokE7XKnI
  • Organic Rankine Cycle Machine : https://www.youtube.com/watch?v=ccnXBMc2BtQ
  • Mini ORC 1 KWe : https://www.youtube.com/watch?v=AQ516h85QXU
  • Small ORC (Organic Rankine Cycle) heat engine https://www.youtube.com/watch?v=84wmzLpGvO8.Une unité de cogénération pour un logement basée sur un cycle organique de Rankine, pour produire de l'énergie électrique à partir de gradients de température faibles, tels que l'eau chaude au point d'ébullition.
    Premiers tests utilisant de l'isobutane comme fluide de travail.
    Une turbine IT Mini comme expandeur. Dans cette vidéo, la machine utilise une pompe d'alimentation électrique (une pompe à engrenage couplée magnétiquement) pour raccorder le fluide de travail du condenseur à l'évaporateur. La production électrique est encore très faible. Il reste beaucoup de travail à faire.
Dernière édition par MHz le Mar Oct 17, 2017 8:31 pm, édité 3 fois.
PC+ BallonSolaireTSP+Technibel PHTJ14+Chaudière Sunatherm60
afficheur deporté+ monitoring avec Itow
http://www.chaleurterre.com/forum/viewtopic.php?p=68133
http://itow.fr/itow/index.php?r=synoptique&j&u=1362427631
MHz
Scotché au forum
Scotché au forum
 
Messages: 1419
Inscription: Mar Oct 30, 2007 2:04 am
Localisation: Toulouse

Re: L'atmosphère, le plus grand stockage d'énergie du monde

Messagepar MHz » Mar Oct 17, 2017 5:11 pm

MHz a écrit:Bon ce sujet ne suscite pas d'enthousiasme...pas d'infos ou rendement vraiment minuscule?

Si si y a qd même des gens qui travaillent sur le sujet, notamment dasn l'automobile, cf cette thèse de Johan Peralze que j'ai trouvée ne googlant un peu: Récupération d’énergie par cycle de Rankine à bord d’un véhicule : commande et gestion énergétique.
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01144423v1/document
Bien que long et orienté Automatisme-Systeme de controle-commande, on a qques photos de composants concrets et aussi quelques infos sur les rendements.
On retrouve le schema du cycle ORC avec une architecture matérielle pour la récuperation d'energie des gaz d'echappements, ainsi que des illustrations de prototypes sur vehicules avec moteur à explosion.

La machine de détente est en general une turbine, mais les constructeurs auto maitrisent cf les turbos...
Pour un bricoleur ca risque d'etre tres couteux.
Autre un fluide organique ou de l'eau peuvent utilisés comme fluide de travail, mais l'eau va nécessiter des T°c vapeur tres élévée, d'ou de possible problèmes de sécurité.
Fichiers joints
cycleORC.pdf
Architecture matérielle
(102.09 Kio) Téléchargé 7 fois
protypeORC-renaultTrucks.pdf
Prototype ORC pour poids lourd
(212.42 Kio) Téléchargé 7 fois
protypeORC-ME.pdf
Prototype ORC sur Moteur de voiture
(189.34 Kio) Téléchargé 8 fois
PC+ BallonSolaireTSP+Technibel PHTJ14+Chaudière Sunatherm60
afficheur deporté+ monitoring avec Itow
http://www.chaleurterre.com/forum/viewtopic.php?p=68133
http://itow.fr/itow/index.php?r=synoptique&j&u=1362427631
MHz
Scotché au forum
Scotché au forum
 
Messages: 1419
Inscription: Mar Oct 30, 2007 2:04 am
Localisation: Toulouse

Re: L'atmosphère, le plus grand stockage d'énergie du monde

Messagepar MHz » Mar Oct 17, 2017 5:42 pm

MHz a écrit:Bon ce sujet ne suscite pas d'enthousiasme...pas d'infos ou rendement vraiment minuscule?

Bon en surfant j'ai aussi des systemes déjà commercialisés par des américains cf sté https://www.calnetix.com/leadership-profiles Ils fabriquent des produits de récuperation d'energie ( Roue à inertie, et ORC.
Les produits ORC commercialisés :

:
Fichiers joints
eclatéThermapower.pdf
eclaté du system Thermapower
(323.16 Kio) Téléchargé 6 fois
PC+ BallonSolaireTSP+Technibel PHTJ14+Chaudière Sunatherm60
afficheur deporté+ monitoring avec Itow
http://www.chaleurterre.com/forum/viewtopic.php?p=68133
http://itow.fr/itow/index.php?r=synoptique&j&u=1362427631
MHz
Scotché au forum
Scotché au forum
 
Messages: 1419
Inscription: Mar Oct 30, 2007 2:04 am
Localisation: Toulouse


Retourner vers Gestion des énergies - Réchauffement climatique - Discussions et analyses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité