Chaleurterre.com | ACCUEIL | INSTALLATIONS | WIKI! | DOSSIERS | ACTUALITES | LIENS | FORUM
Index du forum   FAQ   Rechercher  
M’enregistrer  Connexion
Index du forum Pompes Ă  chaleur Air/Eau - Eau/Eau - Sol/Sol - Sol/Eau - Air/Air Section NIBE/ALPHA INNOTEC

Première approche d'Alpha-Innotec

Re: Première approche d'Alpha-Innotec

Messagepar nappe phreatique » Mar DĂ©c 09, 2014 12:33 pm

Salut,

Donc sur le chapitre isolation, bien sur, on est loin des standards modernes, cela dit, si la réalisation est soignée, vu la bonne performance et rigidité de la mousse polyurethane, c'est pas si mal. Double vitrage et/ou double fenêtre partout, c'est bien. En plus, c'est à Toulouse, pas en Alsace...

Ensuite, le jardin d'hiver, le petit cachotier :mrgreen: C'est en plus des 265 m2 je suppose, chauffé (hors gel) par la PAC, mais précisément, besoin de puissance lors des évènements les plus intenses. En plus, les déperditions de ces vérandas/jardin d'hiver sont souvent importantes. C'est du double vitrage ?

Bravo pour l'automatisation de l'aération du jardin d'hiver, moi même passionné de botanique et modeste collectionneur de plantes, je connais bien ces pb.

Ensuite, vous êtes exigeants en terme de confort thermique, 22,5°C ce n'est pas 20°C, ce qui change aussi la donne (besoin de puissance en plus).

Vous dites que hier la tempé a oscillé entre 2 et 7°C, soit une moyenne de l'ordre de 5°C, déja frais pour votre secteur. on pourrait déjà faire un petit calcul aux ordres de grandeur et constater qu'avec les 24 kW dispo, vous en avez "vraiment" sous le pied :lol:

5h (de fonctionnement compresseur) Ă  24kW = 120 kWh de deperditions
Tinterieur = 22°C
Text = 5°C
Volume = 742 m3
---> G* de 0,39 W/m3/K

* attention, n'est pas pris en compte les apports internes (éclairage, electromenager...) et externes (apport solaire), qui doit ABSOLUMENT etre pris en compte pour un vrai calcul de G, et qui le fait augmenter, cependant, cette première approche permet de constater que la maison n'es pas du tout mal isolée. Mais reste que j'ai de grosses incertitudes partout associée au calcul, donc il faut rester tres prudent. Une saison de chauffe permettra de dresser des certitudes.

Pour la température de la nappe phréatique, je dis qu'il faut rester prudent est observer son évolution (elle ne "doit" pas refroidir, mais c'est possible dans certains cas). Visiblement, chez vous, elle ne change jamais de température, comme chez moi : excellente nouvelle ! Le refroidissement durant le cheminement en tranchée et à l'air hors gel restera dans tous les cas parfaitement négligeable.

En lisant le graphique, j'observe qu'en fin de journée, quand la température ext se stabilise vers 3°C, la température de l'eau en sortie PAC est en moyenne de 45°C, ce qui est un peu décevant pour une application ventiloconvecteur (je travaille avec ce genre de régime thermique sur une application 100% radiateurs tradi). Je suis un peu étonné ??

Enfin, Oui, j'ai des réalisations en cours avec du E2 de chez finimetal, choisi pour son silence de fonctionnement. A dire vrai, ces réalisations n'ont pas encore été livrée, un peu tot donc pour donner un avis plus précis. Résistance additionnelles ? Non, pas dans les modèle que j'ai préconisé, ce n'est pas l'esprit de ces radiateurs qui permettent de travailler à basse tempé et d'optimiser le COP PAC sur radiateur, cela dit, l'option existe peut etre.... La facilité de démontage/nettoyage me semble un atout certain pour cette gamme, les multiples possibilités de programmation, par contre, je trouve ça un peu "en trop".
-
Amicalement,
François

Double PAC O/O Nibe
http://www.chaleurterre.com/wiki/doku.p ... phreatique

Bureau d’Étude spécialisé dans la rénovation chauffage des grandes demeures.
Avatar de l’utilisateur
nappe phreatique
Resp. Section
Resp. Section
 
Messages: 2398
Inscription: Mer DĂ©c 21, 2005 2:16 pm
Localisation: 63

Précédente

Retourner vers Section NIBE/ALPHA INNOTEC

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron