Ventiler suffisament sa maison passive

Avatar du membre
fanfan
Modérateur
Modérateur
Messages : 808
Enregistré le : ven. nov. 04, 2005 2:17 pm
Localisation : CHARENTE Alt: 80 M
Contact :

Message par fanfan »

Une maison passive est etanche à l'air mais elle aussi respirante, isolation et paroi exterieure... De plus pour le bois l'air passe pas à travers mais plutot absorbe par le bois et rejeter l'air à l'exterieur...
Construction MOB en Charente.

jeha
Assidu
Assidu
Messages : 82
Enregistré le : lun. janv. 15, 2007 4:36 pm
Localisation : Rhône

Message par jeha »

Bonjour fanfan

Il ya quelque chose qui me surprend un peu (plutôt beaucoup) :
Une maison passive est etanche à l'air mais elle aussi respirante, isolation et paroi exterieure... De plus pour le bois l'air passe pas à travers mais plutot absorbe par le bois et rejeter l'air à l'exterieur...
Il me semble que tu dis une chose et son contraire ...
Tu nous dois quelques explications ...

Merci

JF23
Assidu
Assidu
Messages : 40
Enregistré le : mar. avr. 18, 2006 7:08 pm
Localisation : Creuse

VMC et ventilation naturelle

Message par JF23 »

Bonjour à tous, je reviens sur le sujet de l'aération.

A lire certains posts, j'ai peur qu'on confonde « enveloppe du bâtiment » et « pollution intérieure ». Quelque soit le type de construction..., la pollution intérieure provient essentiellement DU MOBILIER, DES PRODUITS D'ENTRETIEN et DE NOUS MEMES: meubles, moquette, parquet, (il reste plus grand chose...je vais mettre du sable...(':wink:'), cire, javel...(le ménage...j'ai toujours dit à ma femme que ça servait à rien...(':wink:')), déodorants,...et pour l'humidité, de la respiration humaine, des plantes, des douches ...(le bain de mer, rien de mieux! (':D')) Citation de Que Choisir : « les COV et les aldéhydes détectés proviennent surtout des activités domestiques... La plus grosse surprise de ces analyses, c'est bien la durée d'émission des matériaux et des produits d'entretien... »
http://perso.orange.fr/la.maison.empois ... cho.02.htm
Pour un habitat sain, le taux de renouvellement de l'air, QUELQUE SOIT LE TYPE DE CONSTRUCTION, doit être de 0,5 volume/heure, c.a.d. soit on ouvre les fenêtres toutes les deux heures (là...je craque), soit on ajuste le débit des ventilos du système choisi...(une autre solution: le hammac entre deux palmiers... il faut le tendre au max pour bien dormir (':D') )

Pour Jeha, je pense que la ventilation aidée ou forcée à l'aide d'un ventilateur (VMC) est la plus efficace et la plus facile à mettre en oeuvre. Il faut qu'elle soit bien conçue et ce n'est pas évident... et, je ne suis pas du tout sûr que faire appel à des entreprises soient une garantie...Oups, je vais recevoir des noix de coco... (note 1)

Pour ce qui est de l'élimination des polluants par la VMC, a-t-on une garantie? Non, mais au moins on fait quelque chose. C'est le moyen le plus pratique, le seul a pouvoir s'adapter à la plupart des schémas d'habitation. Ce qui n'exclut pas de tout faire pour supprimer les polluants à la base et j'adhère COMPLETEMENT à la vision d'Alex. Extrait de http://perso.orange.fr/la.maison.empois ... cho.02.htm
« On peut donc respirer un air sain chez soi. La recette ? ...d'après les témoignages recueillis, les formulations en aérosols, les cires vaporisables, les bombes dépoussiérantes n'ont pas droit de cité dans ces domiciles sains. Autre point commun, il n'y a pas eu de travaux dans les deux ans qui ont précédé l'analyse. Enfin, l'ouverture généreuse des fenêtres tous les matins semble de règle. »
(30 logements sains seulement sur les 900 analysés!)
Mais même en prenant toutes les précautions, éliminer toutes les sources de polluants de l'habitat est impossible et, il faudra quand même ventiler. (ou dormir entre deux cocotiers... (':lol:'))


Méthodes de ventilation « naturelles »:
_ la plus efficace (pour la ventilation, pas pour les déperditions) de toutes les méthodes d'aération est l'aération intermittente avec courant d'air: on ouvre les fenêtres quelques minutes et on réalise un courant d'air d'un bout à l'autre de l'habitation. Cette méthode est parfaitement valable, à condition de le faire toutes les deux heures...(Minergie, p7)
http://www.minergie.ch/fr/download/Lueftung.f.pdf
(au point de vue qualité de l'air sur la journée, il est plus efficace d'ouvrir, toutes les deux heures, une minute les fenêtres, qu'une fois par jour 8 ou ...20minutes) La nuit, il faut dormir la fenêtre ouverte, mais cette habitude est plutôt agréable...sauf le matin pour se lever...(ha, le hammac sur la plage...)
_Il existe en Angleterre un immeuble entièrement ventilé naturellement par la force du vent. Des cheminées d'aération, à double circuit, orientables avec le vent permettent l'insufflation et le tirage...La face avant de la cheminée, en surpression, insuffle l'air, tandis que la face arrière, en dépression, aide à l'extraction. Génial ! (':idea:') mais ces cheminées sont énormes, d'aspect très moderne, difficilement intégrables esthétiquement à mon bungalow... De plus, les vents en Angleterre sont plus réguliers que sur le continent.
_ Il est peut-être possible de concevoir une ventilation par tirage naturel sans ventilateur (à vérifier, j'ai quand même des doutes, (':?') voir note 3). Voici ci dessous un schéma de ventilation par tirage naturel avec puits canadien.
Image
http://www.euronto.com/gredyco/phenomen ... nadien.htm
Mais un tel système, suppose un habitat entièrement conçu POUR la ventilation, ce qui n'est pas le cas des habitations en général.

Pour coisne, je ne suis qu'à moitié étonné par ce que tu nous dis. Au siècle dernier, j'avais travaillé pour une boite de ventilation industrielle... et certaines installations étaient des horreurs. Cela ne veut pas dire que la méthode soit mauvaise, mais que les moyens mis en oeuvre le sont. Je pense que les problèmes en Hollande, proviennent de conduits de petits diamètres 10,...cm nettoyables uniquement par l'extérieur. Si dans ces gaines des corps gras se sont déposés, le nettoyage deviendra très difficile et au final des colonies de bactéries. Sur les plans de ma maison, j'ai prévu de véritables gaines techniques 30x60cm (entraxe de deux poutrelles),... visitables et parfaitement nettoyables. Lorsque c'est prévu dès la conception, de telles gaines peuvent parfaitement s'intégrer sans trop de perte d'espace (fond de placard, sous le rampant de la toiture, ...).

Je suis entièrement d'accord avec Fanfan, l'isolation par l'extérieur c'est le top, et je suis sûr que l'habitat du futur nous surprendra...(le petit bungalow sur la plage...). Mais je ne pense pas que l'air intérieur d'une maison ossature bois, soit plus pur qu'un autre ...surtout vis à sis des c.o.v. car tous les bois et surtout les résineux, sont de FORMIDABLES générateurs de terpènes...Je ne dis pas que c'est nocif ou dangereux, (je m'en garde bien, je ne suis pas toxicologue, seulement plagiste...), je dis seulement qu'il doit y avoir un max de composés organiques volatils ...d'autant plus que les bois sont neufs (la bonne odeur du bois: des terpènes!). (« Ces produits doivent être utilisés avec prudence aux âges extrêmes de la vie ». Vidal)...http://fr.wikipedia.org/wiki/Terp%C3%A8ne

Bonne soirée, JF


Note 1: la mécanique des fluides est « horrible », mathématiquement, et seuls les spécialistes s'y retrouvent et encore ... Les entreprises spécialisées ne font donc que suivre des règles générales, et ne peuvent pas réellement intégrer tous les paramètres. De plus, bien des « évidences » (physiques ou chimiques), sont trompeuses...Ainsi, l'air extérieur n'est pas plus pur le matin de bonne heure, mais vers 10/11 h, lorsque la cellule de convection de la basse troposphère s'est mise en route sous l'influence du soleil. Souvent on pense que pour éliminer la pollution d'une cigarette, il suffirait d'augmenter « l'aspiration » du local à l'aide du ventilateur ... l'élimination d'un polluant d'une pièce par aspiration devient vite très, très, très... difficile avec l'éloignement de la bouche d'aspiration...


Note 2: Quelques règles générales sur la ventilation des logements.
L'aération en cascade ou par courant d'air est la plus efficace.( Minergie)
Image
http://www.minergie.ch/fr/download/Lueftung.f.pdf
Surdimentionner les conduits (pour éviter tout bruit) et les prévoir accessibles pour leur nettoyage. :wink:

Note 3: pour pouvoir fonctionner correctement en tirage naturel, il faut que la perte de charge du puits canadien soit très faible, (par exemple 2 tubes de 25m de long et diamètre 20 donneront en fonction du débit x Pa... ) puis que le tirage de la cheminée soit supérieur à cette perte de charge, c.a.d. qu'elle soit d'une hauteur suffisante. Enfin il faut que les tirages de cette cheminée soient bien répartis entre la cuisine et les salles d'eau ...(taille des grilles...), et que les arrivées du puits canadien aussi. Sinon, il s'établira un chemin privilégié et l'air de certaines pièces ne sera pas renouvelé.
Projet : transformation d'une grange en maison très bien isolée.

jeha
Assidu
Assidu
Messages : 82
Enregistré le : lun. janv. 15, 2007 4:36 pm
Localisation : Rhône

Message par jeha »

Bonsoir

JF23
Pour Jeha, je pense que la ventilation aidée ou forcée à l'aide d'un ventilateur (VMC) est la plus efficace et la plus facile à mettre en oeuvre. Il faut qu'elle soit bien conçue et ce n'est pas évident... et, je ne suis pas du tout sûr que faire appel à des entreprises soient une garantie...Oups, je vais recevoir des noix de coco... (note 1)
Ai-je dit le contraire ? Je ne faisais qu'exprimer un certain étonnement ...

Merci à toi pour toutes ces infos.

Avatar du membre
fanfan
Modérateur
Modérateur
Messages : 808
Enregistré le : ven. nov. 04, 2005 2:17 pm
Localisation : CHARENTE Alt: 80 M
Contact :

Message par fanfan »

jeha a écrit :Bonjour fanfan

Il ya quelque chose qui me surprend un peu (plutôt beaucoup) :
Une maison passive est etanche à l'air mais elle aussi respirante, isolation et paroi exterieure... De plus pour le bois l'air passe pas à travers mais plutot absorbe par le bois et rejeter l'air à l'exterieur...
Il me semble que tu dis une chose et son contraire ...
Tu nous dois quelques explications ...

Merci
Pour mieux comprendre :
Mais on ne peut y arriver à 100% (il y a toujours l’un ou l’autre point faible) et il faut donc gérer le passage d’humidité à travers cette barrière.

Car une fois cette barrière étanche franchie, il faut ABSOLUMENT que l’humidité qui a pu passer à travers puisse s’échapper. Il serait catastrophique d’avoir une deuxième enveloppe étanche, du côté extérieur. Les matériaux entre ces deux parois - la structure et l’isolation - se satureraient petit à petit d’eau, du fait de la condensation, et la maison pourrirait sur ces bases. Quelle horreur !

Toute la partie isolation et la paroi extérieure est donc respirante. Cela veut dire que des échanges d’humidité ont lieu avec le milieu ambiant et cela permet de réguler l’humidité des murs.
Source: http://passive-aventure.vivao.be/articl ... article=58
Construction MOB en Charente.

JF23
Assidu
Assidu
Messages : 40
Enregistré le : mar. avr. 18, 2006 7:08 pm
Localisation : Creuse

Le radon: il faut aérer ou ventiler

Message par JF23 »

Bonjour à tous,
Jeha, je ne cherchais qu'à répondre à ta question, en toute honeteté:
"...si la ventilation va résoudre le problème et en atténuer la concentation de façon significative. "
Une autre raison de ventiler régulièrement sa maison est « le radon ». En effet, de nombreuses campagnes de mesure ont montré que beaucoup de maisons étaient fortement contaminées par le radon. Les départements les plus concernés sont les suivants,
Image

Cependant, on a aussi trouvé des maisons fortement polluées par le radon là où on ne s'y attendait pas (et je ne parle pas de l'atoll de Muruoa...).

Il semble que l'un des moyens les plus efficaces pour la lutte contre le radon soit de mettre la maison en surpression vis à vis de l'extérieur et surtout du vide sanitaire qui lui sera dépressurisé. Donc, là aussi, l'emploi de ventilateurs semble indispensable...(voir p5,10 du guide ci-dessous: réduction de 670Bq/m3 à 60Bq/m3 avec la VMC)
« La réduction des concentrations en radon dans les bâtiments: Dupuis, IRSN »
http://www.afsset.fr/upload/bibliothequ ... _radon.pdf

autre guide sur le radon :
http://www.irsn.org/document/files/File ... volets.pdf


fanfan, je suis d'accord avec toi, je comprends le sens à présent, mais le terme "respirante" était ambigu. "Perméable ou semi perméable" est plus clair. Il est important de mettre des matériaux qui laissent passer l'humidité du mur vers l'extérieur. Vis à vis de l'humidité ces matériaux "respirent"...Par exemple, pour ma grange j'emploie de la chaux à la place du ciment...
Je pense réellement que l'habitat du futur nous surprendra...D'après les spécialistes, une révolution se prépare : nouveaux matériaux, nouvelles techniques...et l'habitat bioclimatique est l'avenir!
En ce qui concerne les composés organiques volatils, j'échangerai volontiers les terpènes de la maison en bois de fanfan contre le radon de ma grange ...Pour le radon il n'y a plus de doute : c'est toxique, et très toxique...(2000 à 3000 décès par an en France, source p3 de ce guide http://www.afsset.fr/upload/bibliothequ ... _radon.pdf )
Que je regrette mon bungalow sur la plage, les bains chauds, les naïades...(':wink:')

Bon, allez messieurs, pour se remonter le moral, venez boire un Ti-punch sous les cocotiers...les copines sont les bienvenues...(':D')

Bonne journée à tous, JF23

Documentation ventilation:
http://www.batirbio.org/html/index.php? ... &Itemid=35
Projet : transformation d'une grange en maison très bien isolée.

Lévesque
Actif
Actif
Messages : 5
Enregistré le : mer. mai 16, 2007 11:44 am
Localisation : Poitiers

Message par Lévesque »

Bonjour,
je ne connais le forum que depuis peu de temps, j'arrive après la discussion,
je vous présente mon projet (3ans d'étude) en cours d'autoconstruction en gros avec l'expérience d'une maison précédente construite en 1985 avec isolation extérieure (parpaing spéciaux) plancher chauffant sur pompe E/E et VMC double flux + récupération de chaleur de la cheminée, le top de l'époque quoi!. Aujourd'hui je fais une M.o.b. forme citrouille, pas de mur pas de toit mais une paroi homogène, isolée avec du liège et de la laine de bois, paroi composée de l'int vers l'ext 27mm épicéa, 24 cm liège,et/ou laine de bois, 9mm OSB, 4cm air ventilé, 16mm OSB4, 0,4 mm métal). Toutes les ouvertures (fenetres) inclinées sont des Velux. Les cloisons intérieures sont en OSB. le chauffage est un PC recouvert d'un "parquet" d'OSB poncé et vitrifié.
Pour la ventilation après moultes consultations de documents, DTU, doc CSTB, internet, bibliographie sur Pubmed, et travaux personnels (j'enseigne en fac de médecine et les terpènes font partie de ma spécialité). J'ai résolu de tourner le dos à la réglementation... Si on veut réguler la prolifération des acariens qui sont la cause de départ des allergies chez les BB, il faut maintenir un degré hygrométrique voisin de 50% à 60% comme en montagne à 2000m ( à Tignes ils n'ont pas d'acariens, enfin pas les mêmes). Je mets la maison en surpression par le puits canadien en fonctionnement TOUTE l'année et je régule l'hygrométrie de l'air neuf (inf à 60%) et sa température par un échangeur en renouvelant le volume d'air de la maison 3 fois par jour, c'est suffisant. Seules la cuisine et les SdB WC ont une extraction active temporaire. Je fais fonctionner les entrées d'air des velux à l'envers à cause de la surpression. Pour les parois, elle sont perméables à la vapeur d'eau et le liège n'est pas sensible à la condensation les rares jours d'hiver où il gèle à pierre fendre à Poitiers, l'humidité est évacuée par la lame d'air ventilé sous le bardage, qui sert aussi à évacuer la chaleur l'été quant le soleil "tape" sur le bardage. Mon schéma est celui de JF23 avec un ventilo en plus et des extracteurs pour les pièces d'eau, je suis d'accord avec JF23.

Initialement comme j'ai travaillé sur la laine de mouton, j'avais pensé en mettre, mais les antimites actuels sont dépassés et on ne change pas son isolation tous les 10ans surtout pour 20 000 euros. Pourtant quand elle sera fiable... elle gère très bien l'humidité, son seul défaut est le manque d'inertie thermique (avec 15 à 25 Kg/m3 elle est moins bien que le liège à env 75 kg/m3 ou , la laine de bois de 45 à 170 Kg au m3) je l'aurai choisie si le climat était plus froid, sans canicule, mais ce n'est pas la tendance actuelle :mrgreen: .
On peut voir mon chantier sur Goggle earth, mais même après plusieurs essais le marqueur n'est pas dessus :twisted:
Bonne Journée

Avatar du membre
chriis45
VIP Chaleurterre
VIP Chaleurterre
Messages : 3440
Enregistré le : sam. nov. 05, 2005 1:18 am
Localisation : Orléans-plage 45

Message par chriis45 »

bonjour,
cela met en appétie, as tu des photos ou un lien pour aller voir cela?

Avatar du membre
alex
Accro
Accro
Messages : 307
Enregistré le : lun. déc. 19, 2005 8:00 pm
Localisation : 25- Besançon
Contact :

Message par alex »

Bonjour,

C'est un beau projet. Par contre, c'est quoi l'osb que tu vas utiliser en intérieur? Je te pose cette question car vu comme certains osb sentent fort, il ne me semble pas que ce soit le plus sain possible (colles...). Je sais qu'il en existe sans colle ajoutée. Le procédé de fabrication et la sève du bois font que ça tient. Pour l'intérieur, s'il y en a beaucoup, je pense que c'est beaucoup plus sain. Idem pour les ossatures bois de l'intérieur, on ne sait pas trop avec quoi c'est traité...
Bon peut-être as tu déjà pensé à ça, et j'aimerais que tu nous donne ton point de vue.
A mon humble avis, les velux ne sont pas la meilleure solution au niveau déperditions l'hiver et surchauffe l'été, même en prenant les modèles avec le vitrage le plus performant.
A+
Alex

Lévesque
Actif
Actif
Messages : 5
Enregistré le : mer. mai 16, 2007 11:44 am
Localisation : Poitiers

Message par Lévesque »

Bonjour
je n'ai pas encore fait de schéma pour publier, je n'ai que des photos de la maçonnerie.
Je sais que dans l'OSB il y a de la colle qui degage un peu de formaldéhyde mais je ne compte pas y habiter tout de suite et ventiler fortement un bout de temps avant. Je compte passer sur une partie des surfaces d'OSB pour les blanchir (façon bois cérusé) de l'oxyde de titane (pas cher) dilué dans de l'essence de thérébenthine qui sous l'effet de la lumière dégrade les COV. L'intérêt de l'OSB c'est son prix malgré l'augmentation, et comme je n'ai pas un budget illimité et que je ne voudrais pas dépasser 1200€ du m2 et que le bureau d'étude beton et le maçon ont déjà plombé mon projet de 80 000€...(ma structure peut porter un silo alors que la maison pèse 80 tonnes) et j'ai quand même 1500 m2 d'OSB à découper et à poser (':shock2:')
le Triply (OSB4) est le seul a avoir un avis technique pour la couverture et utilisable en milieu humide (pièces d'eau) et comme parquet, il est beaucoup moins lourd que les agglos CTBH... et moins moche... il contient moins de colle, et les normes DTU ont toujours 2 longueurs de retard, et puis les termites n'aiment pas la colle...
En ce qui concerne les Velux "confort", je n'ai pas trouvé mieux en fabrication industrielle avec des cotes standards (Roto est moins cher, mais je n'ai pas confiance dans la bande de plastique qui fait l'étanchéité), je n'ai pas le budget pour faire des ouvertures sur mesure plus performantes, ni même pour poser des volets roulants (plus chers que les ouvertures), je me contenterai de stores anti chaleur et de store d'occultation, avant de me faire des store en inox
En auto construction partielle tout est lié au budget :oops: qui a tendance à exploser dès qu'on sort des produits courants.Image

Commentaire sur la photo : l'entrée est au dessus du bloc devant (qui contient la machinerie du puits canadien. Sur le mur périphérique (diam : 15 m) repose la poutraison rayonnante qui supporte la coque en porte à faux, au centre la tour, contient un escalier qui accède à l'étage, la tour (diam 4,4 m) est en béton banché qui contient des tubes PER (sorties visibles à droite dans la gaine technique) qui permettent de la refroidir en été (free cooling) ou en chauffage d'appoint en hiver rigoureux (inf à -7 sur plusieurs semaines, comme en 1985-1986) à partir du ballon tampon (sources de chaleur : solaire + PC E/E)
A bientôt avec les photos de la charpente
Bonne journée

Avatar du membre
chriis45
VIP Chaleurterre
VIP Chaleurterre
Messages : 3440
Enregistré le : sam. nov. 05, 2005 1:18 am
Localisation : Orléans-plage 45

Message par chriis45 »

bonjour,
vraiment étonnant, tu n'as pas un dessin de ce que ca devrait donner ensuite,oui je suis vraiment curieux.

francis
Assidu
Assidu
Messages : 53
Enregistré le : lun. août 21, 2006 2:10 pm
Localisation : Damvillers 55150
Contact :

maison

Message par francis »

Bonsoir
Beau projet très novateur qui je pense va apporter satisfaction à son auteur.Bonne soirée
Francis

Avatar du membre
stephk
Resp. Section
Resp. Section
Messages : 2284
Enregistré le : lun. févr. 06, 2006 2:08 pm
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par stephk »

Bonjour,

Effectivement c'est très étonnant, tiens nous au courrant de la suite des travaux, je suis ça de près :D

Stéphane
PAC AIR/EAU AMZAIR PA42 PRCT + BALLON ECS GÉOTHERMIQUE -- NOVEMBRE 2006
*****NEW****PAC ENTIÈREMENT GÉRÉ PAR AUTOMATE MILLENIUM III****NEW*****
installation : http://www.chaleurterre.com/forum/viewtopic.php?t=3828

fredoche
Scotché au forum
Scotché au forum
Messages : 1547
Enregistré le : mer. nov. 30, 2005 1:03 pm
Localisation : Bresse- S&L(71)

Message par fredoche »

salut Lévesque
c'est une maison dome que tu fais ?
http://www.domespace.com/bonjour.htm
Lévesque a écrit : Si on veut réguler la prolifération des acariens qui sont la cause de départ des allergies chez les BB, il faut maintenir un degré hygrométrique voisin de 50% à 60% comme en montagne à 2000m ( à Tignes ils n'ont pas d'acariens, enfin pas les mêmes). Je mets la maison en surpression par le puits canadien en fonctionnement TOUTE l'année et je régule l'hygrométrie de l'air neuf (inf à 60%) et sa température par un échangeur en renouvelant le volume d'air de la maison 3 fois par jour, c'est suffisant.
Pour ce qui est de l'hygrométrie, le plancher chauffant est une merveille je trouve. Tout le long de son fonctionnement, l'hygrométrie intérieure n'a pas dépassé les 55% chez moi.

je ne comprends pas comment tu régules l'hygrométrie de l'air neuf ? qui dépasse bien souvent et de loin les 60% ?

Ma maigre expérience m'a permis par contre de remarquer un effet pervers de l'air "sec". Il semble rendre les muqueuses plus fragiles, plus irritables avec des réactions du type "laryngite". Sans aucune connaissance médicale bien sur, mais la toux qui l'accompagne est toujours impressionante. Qu'en penses-tu ?

Lévesque
Actif
Actif
Messages : 5
Enregistré le : mer. mai 16, 2007 11:44 am
Localisation : Poitiers

Message par Lévesque »

Bonjour fredoche,
Je ne fais pas une maison dome que tu cites, mais un dome ellipsoide de ma conception.
En ce qui concerne la gestion de l'humidité et le confort thermique( voir 130.104.235.38/ibge-guide/docs/CSS13_FR.pdf), tu te reportes au diagramme de MOLLIER, et tu vois que grosso modo il y a la même quantité d'eau dans de l'air à 20°C à 60% d'humidité relative HR que dans l'air à 12°C à 100% (voir http://www.thermexcel.com/french/tables/th.htm). Le role de mon puits canadien est aussi de refroidir l'air trop humide en été pour l'amener à son point de rosée pour qu'il sorte avec l'humidité souhaitée. Le confort thermique se situant entre 40 et 60% HR, il faut humidifier (ou arrêter la ventil par le p. can) dès que l'HR descend en dessous de 40%, ce qui évite les problèmes respiratoires dont tu parles. J'ai vu des maisons par froid sec descendre bien en dessous de ce seuil. Controle ton humidité avec un thermo-hygromètre simple et pas cher(de type Bionaire). Si tu veux gérer l'humidité de ta maison plus précisément tiens compte de l'occupation de la maison nb de personnes, usage de la cuisine, Sdb..., (j'ai trouvé toutes les données utiles sur le net)
A+
JL

Répondre

Retourner vers « Questions sur les principes de construction »