install PAC air/eau monobloc TOR AIXIA FRANCE AF1M9

Répondre
Thierry34220
Actif
Actif
Messages : 11
Enregistré le : mar. mars 03, 2015 9:03 pm
Localisation : Riols (Hérault)

install PAC air/eau monobloc TOR AIXIA FRANCE AF1M9

Message par Thierry34220 »

Je n'ai pas retrouvé le CR que j'avais fait fin 2015, ce qui est sans doute normal puisque non inscrit avant 2015.
Au cas où doublon, la modération pourra toujours supprimer l'autre version.

auto installation PAC air/eau AF1M9 Thierry34220 sur Chaleur-Terre et Itow.fr

Achat fin 2007 d’une maison de village de 100 m2 environ sur deux niveaux et demi, mitoyenne des deux côtés, équipée d'un gros insert et de convecteurs électriques. Murs de 50 ou 60 cm (mais 20 à certains endroits), recouverts de crépis ciment gris, pas de double vitrage…

Consommation les premières années : 18 stères de bois et environ 10 000 kwh d'électricité, soit une facture totale de 1200€ environ auxquels il faut ajouter environ 900€ de bois. Tout cela pour avoir 25° dans le salon et 16 ou 17 ailleurs ! Cette maison classé F est une passoire énergétique.

Les travaux des premières années : électricité, renforcement d’isolation de combles, fenêtres double vitrage… puis en 2011 création d’une nouvelle pièce par fermeture d’une terrasse couverte avec des baies vitrées et deux grands velux en 2011. Projet de futurs plancher chauffant dans le nouveau séjour, un mur chauffant dans le salon pour le moment.

En juillet 2013, découverte sur un site « discount » de la vente d’une PAC monobloc TOR (tout ou rien) de 8,5 KW à 1490€ : largement suffisant pour 20m² de plancher chauffant et 2 ou 3 murs chauffants futurs. Marque Aixia France : entreprise d'Aubagne qui a fait faillite... : matériel neuf garanti 6 mois, retour et remboursement si non fonctionnement. Elle arrive en septembre 2013 et des imprévus familiaux font que les travaux sont suspendus. Elle est donc dans le jardin dans son carton à l'abri d'une tôle, pendant 18 mois donc plus de garantie… Fabriquée en Chine en 2010.

Achat pour 300€ d’un ballon tampon à 4 piquages pour découplage hydraulique car seulement 20 m² de plancher chauffant pour commencer. En l’absence de ballon tampon, les inévitables « cycles courts » imposeraient au compresseur un nombre de démarrage important donc une usure rapide.

Fin 2014 début 2015, réalisation du plancher chauffant en 2 fois (joint de fractionnement au milieu de la pièce) : 8cm de polystyrène extrudé, multicouche de 16*2, une chape béton de 6 cm. Deux boucles de 90m (au sol) en pas de 10cm (7 cm près des ouvertures) pour pouvoir fonctionner à la température la plus basse possible. Utilisation du logiciel Emidal pour les calculs.

Raccordements : environ 2 fois 12 m entre PAC et tampon avec groupe de décantation multifonctions sur le retour vers la PAC et environ 2 fois 7 m du BT au collecteur, un somatherm à 7 circuits avec débitmètres et purgeurs auto. Un circulateur Grundfos alpha 1 25 60 180 pour le circuit secondaire pour attendre 3,5 à 4L/mn pour les deux circuits (+courts) du Mur Chauffant et un vase d'expansion de 25L.

Début mars, 1er essai de démarrage de la machine : la pompe démarre puis au bout de quelques secondes s'arrête. Sur l'afficheur un voyant rouge qui clignote et affichage clignotant « FL ». Assistance téléphonique pour le premier dépannage : passage du circulateur en vitesse 3 et réglage du ressort du contrôleur de débit d'eau : une vis courte cruciforme à tourner dans un sens ou dans l'autre pour que la lamelle n'appuie pas trop fort sur un petit bouton plastique noir qui sort plus ou moins fort selon le débit ! La PAC démarre.

Le circulateur est un WILO PUN200E (200W en vitesse 3), le compresseur : Panasonic et le régulateur : Carel ?C².

Elle est réglée par défaut pour des ventilo-convecteurs, modification des réglages pour une configuration en plancher chauffant en suivant les indications de la notice.

Entre autres : Point de consigne R03=25° au lieu de 30° ; différentiel hiver » R04=4 ; pente de la loi d'eau R31= -0,5 (au lieu de -0,8), (température de début de pente laissé à 20°) sauf par T° douces (> 10°) ou je règle à la consigne et le différentiel à 27°& 7° pour allonger les cycles. T° intérieure stable compte tenu de l’inertie thermique.

Le circulateur tourne en permanence… En veille, découverte de la fonction antigel (le circulateur démarre pour une mn lorsque T° entrée d’eau < 3°+ 0,5x(20-T°retour) et T° ext <3°.

Pour le circuit secondaire alimentant le plancher chauffant, les deux circuits PC débitent à 1,5l/mn et les 2circuits MC à 3,5l/mn donc 600l/h au total. Le débit de la PAC indiqué doit être de 1300l/h.

Je n'ai pas de quoi le mesurer mais je constate que le Dt (entrée/sortie) est d'environ 6°5, ce qui est correct, puisque compris entre 5 et 7.

Exceptionnellement, en ma présence, à 10° de T°ext, les cycles chauffe/repos sont de 25mn/180 mn avec consigne 27° et diff de 7°, et 15mn / 45 ou 50 mn avec consigne à 25° et différentiel de 4°.

L’avantage de ce dernier réglage de consignes est qu’il fonctionne et assure la même t° stable dans les deux pièces quelque soit la température extérieure et le COP est satisfaisant, seul le nb de démarrages est un peu plus élevé, alors qu’il peut être diminué par T° douces.

Si celle-ci < 5° avec de l’humidité, l’enchaînement des dégivrages ne permettra pas d’atteindre une T° de consigne haute (26 ou 27) avec un différentiel trop élevé.

J’ai téléchargé sur le site Carel France la notice complète du régulateur CAREL ?C², avec notamment le code « usine » (66), fort utile car la notice fournie avec la PAC est très sommaire.

La régulation se fait en fonction de la température de retour, c’est pourquoi je l’ai mise en affichage par défaut. J’ai changé H05=3 au lieu de 1; avec C17=30 et C18=1 : le circulateur de la PAC (200w) ne tourne plus en permanence mais 1 mn toutes les 30 mn quand le compresseur est au repos, ce qui est le cas au moins 15h par jour (le gain est de 4 à 5 kwh/j).

Objectif : meilleur compromis de rendement énergétique (COP) avec longévité de la machine, car il est bien connu de la profession que la plupart des pannes des pompes à chaleur qui sont des machines très complexes proviennent souvent de mauvais réglages, d’un défaut de régulation et itow est très utile pour cela.

J’ai tiré un fil vers l’intérieur pour brancher une prise de courant sur laquelle est branché un thermostat lui même branché sur une horloge hebdomadaire .

En mode auto:la PAC est en veille de 19h30 à 0h30 de 6h30 à 10h puis de 12h30 à 15 h en semaine. En week end, veille de 20h30 à 1h, de 9h à 12h et de 13h à 16h.

Si gris, froid et humide, mode on : fonctionnement permanent.

La pièce de séjour avec deux vélux est orientée sud est et sud, il arrive au thermostat de mettre la PAC en veille même dans les plages autorisées. Le paramètre C02 (temps minimum de f° du compresseur initialement réglé à 120s a été passé à 900s afin que celui-ci ne démarre pas pour rien s’il démarre juste avant la fin d’une plage horaire de F° autorisé.

de 20h à 1h du matin, la T° peut chuter de 0.5 à 0.8°, elle les regagne ensuite en 5 ou 6h (à l'heure ou on se lève).

Il se dit beaucoup qu'avec des PC "lourds" (chappe de 6 cm) et une grosse inertie thermique, il est économique d'assurer un chauffage en continu.

Pour avoir testé les deux, il me semble que dans mon cas, vu que la PAC régule uniquement en loi d'eau donc par rapport à la T° ext (le thermostat ne la coupant qu'en cas d'ensoleillement), l'intérêt de la couper 5h (de 19h30 à 0h30 le matin en semaine) est un peu économique.

Le nombre de démarrage journalier dépasse rarement 25 dans les conditions les plus difficiles et le COP (machine à l’extérieur) est souvent > 3 et toujours > 2. 5ème saison de fonctionnement.
Thierry34220
Actif
Actif
Messages : 11
Enregistré le : mar. mars 03, 2015 9:03 pm
Localisation : Riols (Hérault)

Re: install PAC air/eau monobloc TOR AIXIA FRANCE AF1M9

Message par Thierry34220 »

A propos de :
" Si celle-ci (T°ext) < 5° avec de l’humidité, l’enchaînement des dégivrages ne permettra pas d’atteindre une T° de consigne haute (26 ou 27) avec un différentiel trop élevé."


Quant je parle de T° de consigne, il faut comprendre la T° de retour d'eau à la PAC "corrigée par la "loi d'eau". Par exemple pour 2° de T° ext (la sonde sur la PAC est tjs un peu plus basse), elle s'arrêtera :

- soit à T° retour de 34° (25 + (20-2)x0.5) et t° de sortie de 40° environ

- soit à T° de sonde de dégivrage < -11° depuis 120s sans avoir atteint T° retour 34° mais si elle est proche, elle ne repartira pas de suite car le démarrage après un dégivrage est influencé par la sonde ext de la PAC qui met un moment à redescendre et la consigne pour redémarrer est 4° au dessous (à cause du différentiel R04 réglé à 4°).

En fait c'est souvent "à la croisée des chemins" car j'impose un arrêt compresseur de 3 mn (j'ai le choix entre 0 ; 1 ; 2 ou 3 mn) après le dégivrage pour que la T° de la sonde extérieure soit suffisamment redescendue ainsi que la T° de retour d'eau.

Si on est proche des 34° du cycle précédent, les 20 secondes de la pompe qui se met en route avant le CP amèneront une eau trop chaude (>30° voire moins si T°ext sonde PAC > 3 ou 4°) par rapport à la loi d'eau qui annuleront avant les 20s le démarrage du CP, la pompe s'arrêtera 40s après car elle tourne 1mn mini. Le cycle suivant débutera 30 mn après minimum, sauf s'il fait très froid.

Une fois ou deux, par T° ext de -10° (donc sonde B4 < -14° probablement), elle est montée à 42°/48°, ce qui est plutôt pas mal pour la machine rustique que c'est (froid sec peu givrant bien entendu). Je crois que j'ai limité depuis la distance par rapport au point de consigne à 15° (donc 40° maxi), ce qui semble suffisant.

Bien cordialement
Thierry34220
Actif
Actif
Messages : 11
Enregistré le : mar. mars 03, 2015 9:03 pm
Localisation : Riols (Hérault)

Re: install PAC air/eau monobloc TOR AIXIA FRANCE AF1M9

Message par Thierry34220 »

En mode auto:la PAC est en veille de 19h30 à 0h30 de 6h30 à 10h puis de 12h30 à 15 h en semaine. En week end, veille de 20h30 à 1h, de 9h à 12h et de 13h à 16h.
ça, c'était avant ! Maintenant fraichement retraité et confiné, je suis en quasi permanence à la maison et ma compagne en télé travail, donc :

La PAC est en veille de 19h30 à 2 ou 3 h du matin, tous les jours. Et si c'est ensoleillé, le thermostat la met en veille de 9 ou 10h le mati jusqu'à 16 ou 17h voir plus... cer le séjour est exposé sud est et sud.

Je fais plus souvent du feu dans l'insert qui est dans le salon, donc je coupe le mur chauffant de celui-ci.
Thierry34220
Actif
Actif
Messages : 11
Enregistré le : mar. mars 03, 2015 9:03 pm
Localisation : Riols (Hérault)

Re: install PAC air/eau monobloc TOR AIXIA FRANCE AF1M9

Message par Thierry34220 »

Résolution d'un dysfonctionnement des dégivrages avec le concours d'itow, MHz, Bubus...

Avant, la PaC commençait le cycle de dégivrage lorsque sa sonde (B03, fixée au bas de l'évaporateur) <-5° pendant 120s. Arrêt du CP 1 mn (appelé délai d'attente pour équilibrer les pressions paraît-il), inversion de la V4v au bout de 30s (la moitié du délai d'attente qui peut être réglé à 0; 1 ; 2 ou 3 mn), démarrage du CP pour 2 à 3 mn jusqu'à la consigne de fin de dégivrage réglée initialement à 20° ! (J'imagine qu'en haut de l'évapo cela devait largement dépasser les 70°).
Puis 1 mn (mini = délai d'attente après dégivrage) d'arrêt CP pendant laquelle le ventilo souffle pendant 30s. Puis encore 30s de pompe seule avant un éventuel redémarrage.

J'ai donc testé (sur les conseils de MHz) des t° beaucoup plus basses et ramené le délai mini entre deux dégivrages de 30 à 20 mn (impossible à supprimer). Après avoir testé jusqu'à -14°/0° (début et fin), j'en suis arrivé à -11° et 5°.

Le problème était qu'à partir du 2ème dégivrage le CP "oubliait" de se mettre en route, le ventilo tournait 30 s après l'arrêt d'1 mn pendant laquelle on entendait bien la V4v s'inverser.

Entre 2 cycles, si je coupais l'alim de la PAC au disjoncteur, le premier dégivrage se déroulait normalement ... (curieux)

Avec qq membres du forum "chaleur terre" (entre autres MHz et Bubus), on a cherché en testant la carte ... puis je me suis sur leurs conseils tourné vers Carel le fabriquant du régulateur.

J'ai envisagé le changement de régulateur (chez ARClim, 1 en stock), Cela aurait probablement été un coup d'épée dans l'eau.

Nul en anglais, j'ai fait traduire ma demande à Carel Italie et dès le lendemain, un ingénieur de carel France à Lyon m'a rappelé.

Après échange des infos, il a testé sur son simulateur et a constaté le même dysfonctionnement. Selon lui, c'était probablement un problème d'adaptation de ce modèle à la machine. Il m'a d'abord proposé de passer en "dégivrage fixe" selon un délai choisi de 30 ou 40 mn (qu'il avait testé) mais comme je lui disais j'avais intérêt à en limiter la durée à 2 ou 3 mn maxi sinon bonjour la haute T° de l'évapo ! De plus par T° clémentes, j'allais dégivrer pour rien !

J'ai quand même testé : Le problème, c'est que cela ne marchait pas chez moi.

Grand merci tout de même à ce monsieur qui s'est montré très disponible et m'a proposé après bien des recherches de supprimer les délais d'attente avant et après le dégivrage, donc, inversion de la V4v sous pression sans arrêter le CP.

Chez MHz sur sa Technibel, je savais que ça fonctionnait comme ça mais il disait avoir après le cycle de dégivrage des "déclenchements d'alarmes HP" si j'ai bien compris. Quant à Bubus, il avait sur sa machine instauré ces délais d'attente car elle faisait de drôles de bruits inquiétants.

Encouragé cependant par MHz et Bubus, je me suis lancé, j'ai supprimé le délai d'attente avant le dégivrage puis sorti à côté de la machine pour tendre l'oreille : doux bruit léger lors de l'inversion de la V4v (seul le ventilo s'arrête), léger sifflement du CP comme avant.

Par contre j'ai gardé le délai d'attente après le dégivrage : je l'ai même augmenté jusqu'à 3mn pour les raisons expliquées précédemment.

Grâce à itow, je peux constater entre autres que depuis le 8 mars 2018, il n'y a plus de pb de dégivrages.

Cordialement
Répondre

Retourner vers « Votre installation - Pompes à chaleur »