Chaleurterre.com | ACCUEIL | INSTALLATIONS | WIKI! | DOSSIERS | ACTUALITES | LIENS | FORUM
Index du forum   FAQ   Rechercher  
M’enregistrer  Connexion
Index du forum Solaire Votre installation - Solaire THERMIQUE

Viessmann Vitosol 100 + Vitocell/B100 de 300l - Papyrv45

Viessmann Vitosol 100 + Vitocell/B100 de 300l - Papyrv45

Messagepar Chanbon » Sam Avr 21, 2007 7:49 pm

*** EDIT CHANBON DU 2 FEVRIER 2015 ***
L'auteur du sujet ayant décidé de manière unilatérale de supprimer tous ses messages; entrainant ainsi une lecture incompréhensible du sujet, je recolle ci-dessous le contenu de l’amorce du sujet auquel répondent les intervenants:

Bonjour Ă  tous,

Je vous présente l'installation de PapyRV45,

Installation solaire comprenant :
- 2 Capteurs Vitosol 1OO Type 5 DI en intégration toiture de 2 fois 2,3m² avec bande de recouvrement et habillage Ral 8019 cf photo Intégration capteur ci-dessous.
- 1 ballon Vitocell/B100 de 300l double serpentin avec résistance électrique.
- 2 tubes de raccordement
- 1 ensemble de raccordement
- 1 ensemble doigt gant
- 1 conduite de raccordement D 18
- 1 ensemble de fixation toiture
- 1 divicon solaire type PS10
- 1 régulation Vitosolic adapter à la relève chaudière et résistance électrique
- 1 vase d’expansion 40l
- 1 séparateur d’air
- 1 Fluide caloporteur Bidon de 50l
+ RĂ©sistance Ă©lectrique pour ballon Vitocell/B100
+ Tous éléments nécessaires au bon fonctionnement de l’installation : circulateur, clapet anti-termosiphon, bande de recouvrement et habillage en ral 8019, canalisations calorifugées, robinet de remplissage, chatières…



Image
Capteurs Vitosol 100 de 4,6 m² en intégration toiture.


Encore quelques finitions et la reception pour la semaine prochaine.

*** FIN EDIT ***
Admin du site www.chaleurterre.com
Site sur les Ă©nergies renouvelables - GĂ©othermie - AĂ©rothermie - Solaire - Eolien - Biomasse
Image
Avatar de l’utilisateur
Chanbon
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 4571
Inscription: Mer Nov 02, 2005 10:56 am
Localisation: Loiret

Messagepar handromede » Sam Avr 21, 2007 10:43 pm

super bien les panneaux en integrations toiture y a pas a dire vieessman c est du bon quand memme :lol:
LA TERRE FAITE Y GAFFE IL N Y EN A Q UNE
handromede
Assidu
Assidu
 
Messages: 75
Inscription: Jeu Sep 28, 2006 6:38 pm
Localisation: MONTDIDIER SOMME

Messagepar franck 84 » Jeu Avr 26, 2007 12:34 pm

Bonjour
Ne connaissant pas la régul difficile de dire, cela paraît néanmoins être une protection par contre ce qui m' étonne c'est d'être déja a de telle température qui s' observe souvent plus tard dans la saison et pour palier au manque de réchauffage car capteurs trop chaud il peut etre judicieux d'augmenter la température de stockage ballon puisque ces derniers sont conçu de façon à stocker de l'eau au delà de 80° ce qui aurait pour effet de retarder l' élévation de température des capteurs et d' avoir toujours de l' eau chaude.
Bye
franck 84
Assidu
Assidu
 
Messages: 60
Inscription: Sam Avr 29, 2006 10:02 pm
Localisation: Vaucluse

Messagepar pascall60 » Jeu Avr 26, 2007 6:39 pm

Bonjour RV45.
Je suppose que c'est l'install de ton père.
Le fonctionnement parait surprenant. Pourquoi rentre tu en phase de stagnation?.
C'est une install neuve à ce que je vois, Question bête as tu vérifié que les sondes
sont bien branchées au bon endroit. inversion entre elles??

Dans la mesure ou elles sont la ou il faut, en fonction du delta T° as tu verifier avec appareil de mesure si la regul enclenche le conctact du circulateur.
Le circulateur n'a til pas un fonctionnement aleatoire, grippage, le cas de chriss avec un circulateur neuf je crois.

Branche en // aux bornes de ton circulateur une petite lampe ecotone de 5 w par expl pour voir si elle s'allume , ton circulateur doit normalement tourner.
sinon pour verifier le passage de l'eau dans la boucle pour essai tu monte un petit
compteur divisionnaire en 20*27 eau chaude à 20 € chez bricot du coin.
Le mĂŞme que tu as vu chez moi.
Si tes sondes sont Ă  la bonne place ainsi que ton circulateur, alors on peut envisager
un pb de regul.
Vu les messages pour l'achat, apparement çà traîne pas.
Si tu n'est pas dépanné d'ici mon passage, tiens moi au courant, je prendrais appareil de mesure, compteur divisionnaire et je passerais voir si je peux faire quelque chose.
Si pas de panne du boitier de regul.

140° de T° çà ne m'etonne pas vu ce que j'affiche, perso en recyclage je tourne a + de 70° j'ose pas imaginer une panne elect en moins d'une heure si stagnation c'est clair que j'y ai droit.
Hier 63° dans le haut du 300l 57° en bas, le 120 l chaudiere à 51° + la machine à laver qui à décharger une partie du solaire entre 14 et 16 h.
Quand j'ai vu l'afficheur, j'Ă©tais un peu inquiet, nous ne sommes qu'en avril.
A+
pascall60
pascall60
Actif
Actif
 
Messages: 16
Inscription: Sam Avr 07, 2007 10:03 am
Localisation: OISE SUD

Messagepar Malognes » Jeu Avr 26, 2007 11:34 pm

Bonsoir,

A 157°, quel est la pression du circuit solaire?
Fluide colporteur : eau ou antigel?

A+
Malognes
Assidu
Assidu
 
Messages: 30
Inscription: Dim Avr 01, 2007 2:28 pm
Localisation: Mons - Belgique

Messagepar chriis45 » Ven Avr 27, 2007 8:05 pm

bonjour, je viens juste de tout lire.
si j'ai compris, le circulateur ne se déclenche que l'orsque la sonde est à 140°, y a un truc qui cloche.
tu peux aussi essayer de brancher ton circulateur sans passer par la régul, et ainsi il va tourner en permanence, tu verras si ca change quelque chose.
Avatar de l’utilisateur
chriis45
VIP Chaleurterre
VIP Chaleurterre
 
Messages: 3440
Inscription: Sam Nov 05, 2005 2:18 am
Localisation: Orléans-plage 45

Messagepar franck 84 » Sam Avr 28, 2007 12:20 am

Bonsoir,
l'installation se met en stagnation car la consigne est atteinte (température ballon) ou est ce qu' elle se met avant que cette dernière ne soit atteinte ? Ce qui me parait impossible sinon cela signifierai que le débit est insuffisant dans les capteurs.
Autre point à surveiller la valeur de la sonde capteur, une légère différence en fonctionnement entre le retour capteur et cette dernière sinon vérifier sa valeur ohmique en fonction de la température. Enregistrer une température capteur aussi élevée est possible si il n' y a pas de circulation dans les capteurs faudrait pas qu 'il n'y est pas de circulation par présence d' air dans le circuit ça arrive quelquefois
franck 84
Assidu
Assidu
 
Messages: 60
Inscription: Sam Avr 29, 2006 10:02 pm
Localisation: Vaucluse

Messagepar Malognes » Sam Avr 28, 2007 7:42 am

Bonjour,

Je ne connais pas ta pression de fonctionnement.
Exemple : 2 kg/cm²
Les ballons sont pleins d'Ă©nergie et le circulateur s'arrĂŞte.
La température des capteurs va s'élever et à 133° la vaporisation de l'eau commence pour se retrouver au point d'équilibre 4 kg/cm² sous 157°ce jour là.

Température du point d’ébullition de l’eau suivant la pression du circuit :
0 kg/cm² = 100°
1 kg/cm² = 120°
2 kg/cm² = 133°
3 kg/cm² = 143°
4 kg/cm² = 152°
5 kg/cm² = 159°

Ton capteur est en vaporisation et vu la dilation de l'eau du capteur, tes tuyaux de transfert étant isolé, tu as de la vapeur dans les lignes sur une certaine longueur.

Ta régulation attend un retour de la température à 140°(recondensation de la vapeur à l'état liquide) pour redémarrer le circulateur. Attention, dans ce cas, tu est toujours en vaporisation capteur.

Attention de ne pas amener une eau trop froide d'un coup : choc thermique pour les pièces.

Ta question : comment faire pour relancer l'installation?
Ta régulation doit commander un contacteur qui va alimenter ton circulateur en courant. Sur ton contacteur en parallèle, tu remets un bouton poussoir. Manuellement, tu fais des séries de 2 secondes contact - 1 seconde arrêt, jusqu'au moment où ton circulateur se reclenche via la régulation.
Est ce que les pièces suivantes vont supporter la situation dégazeur de microbulles, joint de liaison?
Ne vaudrait-il pas mieux de couper la régulation au niveau du fil de la commande du contacteur circulateur (de cette manière, tu vois toujours ta T° capteur) jusqu'au moment où tes contacts pulsatifs ramènent l'eau à une température de sécurité pour l'installation de 100° par exemple et à ce moment tu rebranches la connection du fil. Tout est rétabli en sécurité.

A+
Malognes
Assidu
Assidu
 
Messages: 30
Inscription: Dim Avr 01, 2007 2:28 pm
Localisation: Mons - Belgique

Messagepar Malognes » Sam Avr 28, 2007 12:58 pm

Il faut interdire de prendre l'ECS quand le capteur est Ă  l'arrĂŞt. Et tu auras de l'ECS au soir

Ou tu obliges ta moitié à prendre un bain avant la température critique.

La manip est réalisable avec un millénium.

A+
Malognes
Assidu
Assidu
 
Messages: 30
Inscription: Dim Avr 01, 2007 2:28 pm
Localisation: Mons - Belgique

Messagepar Hardeche » Jeu Mai 17, 2007 4:25 pm

Bonjour,
Intéressant tout ce que vous dites à propos de la stagnation.
Puisque j'installe des CESI et des SSC, je vous donne mon retour d'expérience quand je règle une régulation (SKSC2 Sonnenkraft, Control X00), généralement :
1) j'interdis la circulation du caloporteur si la t° capteur est > 120° pour éviter que l'échangeur solaire du ballon morfle, même si la t° bas du ballon est à 45°.
C'est une fonction protectrice, donc prioritaire.
Après s'être vaporisé, même si mon fluide caloporteur revenait à l'état liquide, et bien je préfère le laisser en stagnation dans les capteurs plutôt que de flinguer un échangeur, parce que généralement la T° maxi de stagnation d'un capteur plan est de 200°c (280°c pour les capteurs sous vide)

2) j'interdis la circulation du caloporteur quand la t° bas du ballon > 80° pour éviter les bruits post vaporisation de l'ECS.
Il est inutile de "charger" plus le ballon, 80° c'est de l'eau presque bouillante.

J'observe sur les photos des vannes à boisseau sphériques en amont et en aval du bloc de transfert solaire (surtout sur la conduite chaude des capteurs), je doute de l'utilité de ces vannes qui ne résisteront pas à des T° >= 120°C.
J'ai testé : à la longue les douilles en nylon se déforment et empêchent les manoeuvres de fermeture/ouverture.
Seules des vannes dites "vapeur" résisteraient à ces t°, vu leur prix je n'oserai même pas les proposer dans un devis au risque d'être pris pour un charlatan
:roll:
Hardeche
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 4
Inscription: Sam Jan 27, 2007 8:21 pm

Messagepar LeDom » Jeu Oct 18, 2007 3:21 am

Bonsoir,

J'ai la même installation en service depuis mai 2007 ( et aussi une chaudière fioul à condensation Viessman installée en décembre 2006).

La régulation solaire Viessman dispose d'un premier seuil d'arrêt (réglable) sur température atteinte . La sonde utilisée est placée en bas du ballon..

- Mettre ce seuil entre 70/ 80 °C

A ce moment la circulation vers les panneaux s'arrêtent et la température des panneaux augmente progressivement

1er cas : sur une consommation ECS, la température en bas du ballon redescend sous les 70/80 °C, la circulation vers les panneaux redemarre et les panneaux ne passent pas en surchauffe.

2eme cas : les panneaux depassent le maximun (reglabe) fixé en usine à 140°C et l'installation passe en sécurité et interdit tout redemarrage pour éviter les chocs thermiques que provoqueraient l'arrivée de fluide froid sur des panneaux trop chauds..

Pour éviter d'atteindre les 140°C de sécurité, le régulateur Viessman dispose d'une fonction supplementaire qui doit être activée ( fonction mise sur off par defaut en sortie d'usine)

Cette fonction permet le refroidissement du ballon solaire pendant la nuit en se servant des panneaux comme refroidisseur.
Quand cette fonction est activée, le régulateur enclenche le circulateur solaire à 100% dès que les panneaux ( circulateur arrêté par le 1er seuil de 70/80)C) dépassent un nouveau seuil compris entre 100/120°C.

A ce moment les panneaux redescendent en température et le circulateur s'arrête à nouveau. Ainsi par cycles successifs, le régulateur evite tout risque de surchauffe des panneaux, ces cycles durent aussi longtemps que necessaire ou sur une température maximum du ballon solaire fixé à 90°C...


Si le seuil d'arrêt normal etait fixé à 70°C, le ballon se retrouve donc en fin de soirée proche des 90°C.
Le régulateur attend que les panneaux soient plus froid que la température du ballon pour remettre le circulateur en marche et ceci tant que le ballon sera à une température > à 70°C.


En résumé :
- circulateur en marche normale jusqu'à 70°C en partie basse du ballon
- circulateur en marche de désurchauffe des panneaux sur température > 100°C et température ballon comprise entre 70 et 90°C
- circulateur en marche la nuit pour revenir au seuil normal de 70°C
- arrêt de sécurité de 140°C, plus de redemarrage possible

Désolé de ne pas avoir répondu avant, je suis tout nouveau sur le forum.

Amicalement,

Dominique

Ps :
J'habite Ă  Nancy
J'ai remplacé ma vielle chaudière fioul des années 60 et mon cumulus électrique par un tandem chaudière fioul à condensation et CESI.

Cet ensemble de marque Viessman est couplé hydrauliquement, la chaudière assurant ainsi le complément lors d'insuffisance solaire pour l'eau chaude sanitaire

La gestion de la priorité est assurée par dialogue entre la commande électronique de la chaudière et le régulateur solaire par un réseau numérique (réseau Viessman).

Ma consommation de fioul était d'environ 3000 litres, depuis decembre la nouvelle chaudière totalise 530 litres consommés.
Mon ancien cumulus fonctionnait en permanence puisque j'ai une abonnement EDF de base de 6KW, pour l'instant je continue à payer mes factures EDF sur des estimations de consommations, le relevé réel n'interviendra qu'en décembre.

Donc à ce moment EDF me devra une somme de trop perçu qui correspondra à l'économie induite par le CESI.
LeDom
Actif
Actif
 
Messages: 13
Inscription: Jeu Oct 18, 2007 2:10 am
Localisation: NANCY

Messagepar LeDom » Ven Oct 19, 2007 11:42 pm

RV,

Je squatte ton thread puisque mon installation est identique pour le solaire à celle de ton père, j’ai deux panneaux Vitosol 100 montés sur supports indépendants en toiture, inclinaison de 30 ° avec une orientation sud-sud/ouest.


Je posterai un récapitulatif quand j'aurai fait quelques photos et que ma facture EDF réelle sera arrivée.


Oui 3000 litres par an (soit 1800 euros) m'ont décidé, tout autant que la conscience de devoir réduire ma production de gaz à effet de serre.

(j’espère ne pas faire de hors sujet en présentant d’abord un bilan financier de l’opération chaudière. Vers décembre et/ou en fonction des questions qui me seront posées, je compléterai le sujet )




---------------------------------


Je n'ai pas encore fait un bilan complet de mes travaux mais je vais essayer de montrer que changer de chaudière peut rapporter de l'argent et ceci dès la première année.


---------------------------------------
Année 2007 : gain estimé-> 2900 euros
---------------------------------------

Achat d'une chaudière à condensation fioul

- Fourniture chaudière 6800 euros
- Pose + divers 1400 euros

soit 8000 euros financés par un crédit passe travaux ( ex 1% logement) durée de dix ans, TEG de 2% avec remboursement différé de 6 mois.

Donc pour l'année 2007, le coût du crédit (capital+ intérêts) sera de :
Six mois remboursement différé du capital soit 10 euros /mois
Six mois avec mensualités normales de 75 euros/mois.

Total des dépenses pour 2007 -> 510 euros.

---------------------------------

Détail des primes, crédit d’impôt et économies de fioul :

- Crédit d’impôt de 25% -> 1700 euros.
- Prime de Total ( eh oui le pétrolier !) -> 800 euros.
- Baisse de consommation estimée 1500 litres* 0,60 -> 900 euros

Nb : la baisse réelle de consommation sera connue fin décembre, j’utilise le fioul en complément du solaire à la place de l’électricité pour la production d’eau chaude


----------------------------------------------
Année 2008 : gain estimé-> 100 euros
----------------------------------------------

- 12 mois avec mensualités de 75 euros/mois -> 900 euros


Total des dépenses pour 2008 -> 900 euros.

---------------------------------

Détail des primes, crédit d’impôt et économies de fioul :

- Baisse de consommation estimée 1500 litres* 0,70 -> 1050 euros

0,70 euros est une valeur basse, le baril de pétrole frôle aujourd’hui les 90 dollars…




----------------------------------------------------
Récapitulatif à venir : intégration du solaire
----------------------------------------------------

- Fourniture ESC solaire ->
- Pose + divers ->
- Crédit d’impôt de 50% ->
- Prime région+ commune ->
- Prime de Total ( eh oui le pétrolier !) ->
- Baisse de consommation estimée x Kw->
LeDom
Actif
Actif
 
Messages: 13
Inscription: Jeu Oct 18, 2007 2:10 am
Localisation: NANCY

Messagepar LeDom » Dim DĂ©c 16, 2007 2:39 am

Bonsoir Hervé,

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, je suis en déplacement la semaine..

J'ai la même chose que toi, une condensation est apparue de la même façon sur mes panneaux. (Ta photo ressemble tout à fait à mon cas)
Bizarre non ?

Aujourd'hui, grand ciel bleu, l'eau en bas du ballon est montée à 34,9°C pour 51°C sur les panneaux ( température extérieure 0°C à 12 heures)
Réglage du régulateur :

- Arrêt pour un delta T de 3 °C
- Marche pour un delta T de 5°C
- 30% du circulateur pour un delta T de 10°C
+ 10% à chaque augmentation du delta T de 2°C

nb :
Je posterai les photos + le bilan que je t'ai promis dès que j'aurai ma facture réelle d'EDF

A +
LeDom
Actif
Actif
 
Messages: 13
Inscription: Jeu Oct 18, 2007 2:10 am
Localisation: NANCY

Messagepar blondin76 » Lun Oct 22, 2012 2:19 pm

Bonjour,

qu'en est-il pour la condensation sur les capteurs?
blondin76
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 3
Inscription: Mar AoĂ» 14, 2012 8:55 am
Localisation: Rouen

Messagepar blondin76 » Mar Oct 23, 2012 8:44 am

j'ai exactement le meme modéle et meme installation et mes capteurs font pareil
je voulais savoir si tu avais eu une intervention pour sa

merci d'avance
Image
blondin76
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 3
Inscription: Mar AoĂ» 14, 2012 8:55 am
Localisation: Rouen

Suivante

Retourner vers Votre installation - Solaire THERMIQUE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités